Vous êtes ici

Dans cette période de crise sanitaire, le SIAEP du Lectourois assure la continuité du service avec son concessionnaire la SAUR. L'eau potable destinée à la consommation est surveillée 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Elle provient de l’usine de traitement située à LECTOURE pompant dans la rivière Gers. Cette installation très performante dispose d’un traitement complet mettant en œuvre des procédés "multibarrières" dont l’efficacité sur les virus a été démontrée. Les étapes de filtration, de traitement au charbon actif, d’oxydation à l’ozone, d’ultra filtration et de chloration en particulier détruisent les virus. Les services de l’Agence Régionale de la Santé ont recommandé de maintenir un taux de traitement supérieur à 0,5 mg/litre en sortie d’usine (0,8 mg/litre à Lectoure) pour garantir un résiduel de 0,1 mg/litre en tout point du réseau d’eau potable. Il est donc impossible de retrouver le virus COVID 19 dans l’eau potable.

Les usines d’eau potable respectent 56 paramètres de potabilité définis par le Code de la santé publique dans le cadre des normes européennes qui forment le standard de qualité sanitaire le plus élevé au monde. Notre exploitant SAUR et l’ARS complètent les mesures réalisées en continu, par de nombreux prélèvements analysés par des laboratoires agréés indépendants.

► Une permanence téléphonique est assurée au siège du SIAEP du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 au 05 62 68 71 44.

► Numéro SAUR à joindre en cas d’urgence : 05 81 91 35 06.

Le SIAEP du LECTOUROIS a engagé un vaste programme pour la rénovation et la mise en sécurité du Château d'Eau de Castéra-Lectourois. Ces travaux, dont le montant s'élève à 187 500 € HT, consistent en la réalisation d'équipements de sécurité à l'intérieur du réservoir, la reprise des serrureries, la réhabilitation du dôme du réservoir extérieure et intérieure, la réhabilitation de la cuve, l'imperméabilisation du fût extérieur et la réhabilitation des conduites. L'entreprise ETANDEX a été chargée de cette opération. La fin de chantier est prévue pour janvier 2017.

L’enjeu est aujourd’hui consensuel : le gaspillage dû aux fuites dans les réseaux de distribution d’eau potable doit être enrayé. Imputables à un entretien et un renouvellement insuffisant des réseaux, elles portent atteinte à un service essentiel et pèsent sur les factures d’eau. Dans le cadre de son programme d’intervention 2013-2018, l’Agence soutient déjà la réalisation des études et des équipements et, sur les territoires prioritaires, dans le cadre d’un programme solidarité urbain-rural (SUR), elle aide aussi les investissements visant la réduction des fuites. Pour compléter cet accompagnement des collectivités, l'Agence Adour-Garonne a lancé un appel à projet pour la réalisation des investissements nécessaires à l’amélioration des rendements. Une aide de 612 000 € a été accordée au SIAEP du LECTOUROIS.

 

Le programme 2015 de travaux est achevé ! Le syndicat a investi cette année 750 000 € pour améliorer ou renouveler le réseau d’eau potable. C’est l’entreprise SAUR TRAVAUX, basée à CAUSSADE, qui réalise les principales opérations de renouvellement.